Le président des Etats-Unis tweete désormais depuis un iPhone.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Le milliardaire américain utilisait depuis les élections un smartphone Galaxy S de la marque Samsung. Une décision vivement critiquée par les services secrets et la sécurité intérieure, qui estimaient que le nouveau président des Etats-Unis ne respectait pas les consignes élémentaires de sécurité. Selon deux membres du congrès, s’afficher ouvertement avec un smartphone Android pourrait en effet être considéré comme une invitation au piratage.

Dan Scavino Jr., le directeur de campagne de Donald Trump sur les réseaux sociaux, a confirmé cette semaine l’abandon de l’ancien smartphone pour un iPhone présidentiel. Tous les derniers tweets publiés par le président des Etats-Unis l’auraient d’ailleurs été depuis l’iPhone en question, et pas un smartphone Android.

Très agressif à l’égard d’Apple durant sa campagne, Donald Trump avait appelé ses électeurs au boycott de la marque sous prétexte qu’Apple ne produisait pas ses smartphones sur le sol américain. En négociations avec Apple depuis plusieurs mois pour le rapatriement de la production du groupe californien sur le sol américain, Trump a progressivement adouci son discours. Un changement de ton qui ne sera pas passé inaperçu sur la toile…

3 Commentaires

  1. Qu’il remplace un ancêtre de galaxy S3 pour des raisons de sécurité, d’accord. Mais le remplacer par un iPhone en avanceant que ce dernier soit plus sécurisé… 😀

    S’il veut un téléphone “sécurisé”, il devrait prendre un téléphone que peu de gens possèdent, et donc que peu de pirates ont déjà pu exploiter.

Comments are closed.