Il est question d’un test organisé en Norvège.

Ordinateur

Les commentaires situés sous les articles des médias, blogs ou d’autres sites web sont parfois insultants, racistes, homophobes, etc. En général, les auteurs de ces propos déplacés ne lisent pas l’article et profitent de l’espace de discussion pour provoquer ou se défouler, là où d’autres lecteurs souhaitent instaurer un débat.

Le service public norvégien a donc décidé de tenter une expérience. Le site de la radio-télévision publique du pays a donc placé un questionnaire sous certains de ses articles. Concrètement, les lecteurs ne pourront laisser un commentaire que s’ils ont répondu correctement à ce questionnaire. Autrement dit, la lecture de l’article est indispensable pour connaître les bonnes réponses et donc pour pouvoir laisser un commentaire. Dans les faits, il s’agit de répondre à trois questions à choix multiples.

Jusqu’ici, la rédaction est plutôt satisfaite quant au concept puisque les premiers résultats sont positifs. Ils constatent une augmentation des d’échanges d’idées, de conseils, etc. et une diminution des insultes depuis l’instauration de ces questionnaires. Mais les conclusions ne seront tirées qu’à la fin de la période de test.

2 Commentaires

  1. Il serait intéressant de nous faire connaître le futur résultat du test. L’idée n’en reste pas moins bonne.

  2. Thanks , I’ve just been looking for info approximately this subject for a while and yours is the best I’ve discovered till now. However, what in regards to the bottom line? Are you certain in regards to the source?

Comments are closed.