La santé est l’un des secteurs dans lequel s’illustrent de nombreuses startups.

bloomlife-traque-contractions-640x378

La startup Bloomlife, derrière laquelle on retrouve un liégeois et un américain, avait fait parler d’elle il y a quelques mois grâce à une levée de fonds de 4 millions de dollars. Aujourd’hui, elle est présente aux Etats-Unis pour le CES où elle présente son kit de surveillance. Ce dernier a pour but de surveiller les contractions de l’utilisatrice lors d’une grossesse. Ensuite, il enverra les résultats dans l’application dédiée disponible à la fois sur iOS et sur Android.

L’objectif pour cet appareil est d’éviter un stress inutile aux futurs parents et surtout à la mère. En d’autres mots, le kit permet de ne pas s’alarmer à la moindre contraction grâce à un suivi précis.

Concrètement, l’appareil de Bloomlife offre la possibilité de visualiser quelle contraction correspond à quelle sensation. Il permet aussi de calculer la fréquence des contractions, ce qui constitue une donnée importante pour le médecin en charge de la patiente. Autrement dit, ce kit de surveillance permet de comprendre plus aisément comment le corps humain se prépare à cette période de gestation.

Qui plus est, l’appareil en question ne transmet pas d’onde du tout dans le ventre de l’utilisatrice. L’entreprise est donc fière de préciser qu’il constitue un moyen plus sûr que l’échographie et l’écho Doppler.

Cependant, le produit ne peut pas être acheté mais uniquement loué. Pour un mois, il faudra compter sur 149 dollars, 249 dollars pour deux mois et 299 dollars pour trois mois. Précisons également qu’il est déjà possible de le commander.