Le futur président des Etats-Unis a convié les CEO des firmes technologiques du pays pour un sommet.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Les différentes entreprises technologiques des Etats-Unis ont soutenu Hillary Clinton pendant sa campagne au détriment de Donald Trump. On apprend dès à présent que ce dernier a décidé d’organiser un sommet technologique auquel il a convié les CEO de plusieurs industries : le directeur de Microsoft, Satya Nadella, le directeur de Cisco, Chuck Robbins, le CEO d’IBM, Ginni Rometty, le CEO d’Intel, Brian Krzanich, sans oublier Sheryl Sandberg pour Facebook et Safra Catz pour Oracle, Tim Cook pour Apple, le CEO d’Amazon, Jeff Bezos, et pour Alphabet, c’est Larry Page qui fera le déplacement pour ce sommet qui aura lieu ce mercredi.

Pour rappel, Trump s’était rapidement mis à dos un partie importante de l’industrie technologique. En cause ? Ses déclarations envers Apple notamment. Il a répété à plusieurs reprises durant sa campagne qu’il tenait à ce que la firme de Cupertino arrête de produire ses iPhone en Chine et déménage aux Etats-Unis. Rappelons également que plusieurs faits poussent à croire que le futur président des USA serait technophobe, ce qui n’aidera pas celui-ci dans son objectif de tisser des liens avec les sociétés.

Quoi qu’il en soit, l’objectif de ce sommet est inconnu. On peut imaginer que Trump va tenter de redorer son blason auprès des leaders de l’industrie technologique. Aussi, il essayera sans doute de négocier certains points évoqués durant sa campagne afin de relancer économiquement le pays : rapatrier les capitaux et les usines de productions des entreprises susmentionnées au pays de l’Oncle Donald.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.