Le 19 novembre 2006, la Wii de Nintendo faisait ses grands débuts en avant-première aux États-Unis. Le succès a immédiatement été au rendez-vous, et avec plus de 100 millions d’exemplaires, la Wii est devenue l’une des consoles de salon les plus vendues de l’histoire, grâce à sa technique de contrôle intuitive, son prix et quantité de jeux faciles d’accès.

wii

Contrôle intuitif

La Nintendo Wii était la première console à utiliser une manette à détection de mouvement, la Wii Remote, et à permettre ainsi de jouer de manière intuitive.

Désormais, il n’était plus nécessaire de devoir maîtriser des contrôleurs pleins de boutons ou des joysticks protubérants. En effectuant quelques gestes élémentaires (diriger la manette vers l’écran, l’agiter ou mimer une activité sportive), on pouvait accéder à la ludothèque de la Wii, riche en jeux accessibles pour les débutants.

“Wii Sports” était le premier d’entre eux : son schéma de jeu extrêmement simple invitait les joueurs à mimer les gestes du bowling, de la boxe, du tennis et du base-ball. L’imitation devenait tellement fidèle que Nintendo n’a pas mis longtemps à proposer des étuis de protection et des sangles plus solides afin de protéger les objets du salon d’un lâcher de manette intempestif.

Lancée deux mois avant l’iPhone, la Wii aura su comme lui faire se rencontrer les attentes des consommateurs et les pratiques de l’industrie, lançant ainsi une nouvelle vague d’appareils faciles d’utilisation.

Prix compétitif

La septième génération de consoles est arrivée sur le marché dans un intervalle d’un an : la Xbox 360 en novembre 2005, la PlayStation 3 et la Wii presque 12 mois jour pour jour après.

Des trois, la Wii était la moins puissante, et elle ne pouvait pas servir de lecteur DVD ou Blu-ray. Mais, en plus de sa manette révolutionnaire, elle était la moins chère des trois, puisqu’elle a été lancée sur le marché américain à 249 $, comparé aux 399 $ de la Xbox 360 et aux 499 $ de la PS3. Cela lui a permis de prendre l’avantage très rapidement en termes de ventes.

Jeux accessibles

À son lancement, la Wii était vendue avec le jeu très grand public “Wii Sports”, qui en faisait la console parfaite pour se divertir simplement et se détendre.

Même s’il a éloigné une partie des aficionados traditionnels de Nintendo, surtout à une époque où la mode des jeux de tir à la première personne commençait à s’imposer, “Wii Sports” a transformé les attentes du public et attiré de nombreux nouveaux adeptes vers le jeu vidéo.

Six des dix jeux les plus vendus sur Wii ciblaient en effet le grand public – “Wii Sports”, “Wii Fit” et leurs suites ; “Wii Play” et “Wii Party” – et “Mario Kart Wii” a su lui aussi s’adapter au phénomène de la détection de mouvement.

Mais six ans plus tard, c’étaient les smartphones qui avaient le vent en poupe. Le public de la Wii n’a pas adopté la Wii U. En 2016, Microsoft mettait discrètement à la retraite le Kinect, sa réponse (à base de caméra) à la Wiimote, et PlayStation passait des manettes Move au casque de réalité virtuelle.

Nintendo, elle, a les yeux tournés désormais vers 2017 et le lancement de sa nouvelle console, la Switch.

AFP