Vine ferme ses portes

En janvier 2013, les internautes découvrent ébahis une vidéo de six secondes dévoilant les étapes de la confection d’un steak tartare en boucle. Vine est né.
vine
En janvier 2013, les internautes découvrent ébahis une vidéo de six secondes dévoilant les étapes de la confection d’un steak tartare en boucle. Vine est né.
Le service de microvidéo, sous la coupe de Twitter depuis 2012, fermera dans les prochains mois. Extrêmement populaire à son lancement en janvier 2013, l’application compte aujourd’hui des millions de vidéos mettant tout comme n’importe quoi en scène. Un véritable bol d’air frais qui a dynamité Twitter et fait exploser la créativité de plusieurs millions d’internautes, allant même jusqu’à en rendre certains (très) célèbres.
Mais avec l’arrivée d’autres plateformes vidéo – à l’instar de Snapchat et Instagram – la cure d’austérité a débarqué chez Twitter, emportant Vine sur son passage.
Le réseau social américain, déjà objet de nombreuses rumeurs de reprise et malmené par les investisseurs, a engagé de grandes manœuvres pour tenter de dégager enfin des bénéfices en 2017. En supprimant notamment 9% de ses effectifs.
Twitter n’a jamais dégagé de bénéfice net depuis sa création il y a dix ans. Et le retour aux commandes de son cofondateur Jack Dorsey, l’an dernier, n’a pas encore suffi à relancer pleinement la croissance.
Toujours moins encourageant, Twitter a encore peiné à engranger de nouveaux utilisateurs au troisième trimestre: fin septembre, ils étaient 317 millions contre 313 millions au trimestre précédent.
Le groupe, qui avait déjà supprimé 8% de ses effectifs en 2015, estime que les nouveaux licenciements lui coûteront 10 à 20 millions de dollars.
M. Buisson

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.