Le géant informatique a présenté ce mercredi sa vision de l’ordinateur tout-en-un.

surface studio

Après une tablette hybride et un ordinateur convertible, Microsoft introduit un ordinateur tout-en-un, conçu lui aussi par son équipe Surface et qui s’intègre parfaitement au catalogue du constructeur.

Le Surface Studio, tel que nommé par Microsoft, dispose d’un énorme écran tactile de 28″. Aussi élégant que fin – l’épaisseur de l’écran ne dépasse pas les 1,25 centimètres! -, l’ordinateur tout-en-un de Microsoft se définit surtout comme un formidable outil de travail pour les professionnels, et en particulier les designers, graphistes et professionnels de l’image et du numérique.

Niveau performances tout d’abord, Microsoft repousse les limites en proposant une machine embarquant un processeur i7 de dernière génération, 32 Go de RAM, une GeForce 980M et 2 To de stockage hybride.

Son boitier en aluminium embarque une connectique complète, qui comprend quatre ports USB 3.0, un port jack, un slot SD, une sortie Mini DisplayPort et un port Ethernet.

L’écran, ultrarésistant, peut basculer pour transformer l’ordinateur en véritable tablette tactile. La qualité de l’image est également nettement supérieure à ce qu’on trouve actuellement chez la concurrence, et notamment chez Apple, puisque le Surface Studio offre une résolution de 13,5 millions de pixels, soit 63% de plus qu’un téléviseur 4K. “Il s’agit tout simplement du meilleur écran du marché” a déclaré Panos Panay, lors de la keynote de Microsoft.

A défaut d’être révolutionnaire, le premier ordinateur tout-en-un de Microsoft représente en tout cas un pari ambitieux de la part du géant informatique, qui lorgne plus que jamais vers le segment des ordinateurs haut de gamme et qui semble bien décidé à éjecter Apple du marché en venant proposer des machines aussi voire plus performantes que son rival à des tarifs tout aussi élevés. Le Surface Studio sera de ce fait vendu 2999$ au moment de sa commercialisation…