Un malware diffusé sur Mac et PC depuis Spotify

Le service de streaming musical serait à l’origine d’un malware qui se propage via les publicités proposées entre les chansons. 

spotify afp

Des pages web malveillantes s’ouvrent sans votre autorisation ? Alors, il se pourrait bien qu’un malware en provenance de Spotify ait frappé votre ordinateur.

Qui plus est, ce problème touche la version gratuite de Spotify. Concrètement, le malware en question a infecté des publicités diffusées entre les chansons que vous écoutez. La conséquence est la suivante : des pages web non désirées apparaîtront sur votre ordinateur.

L’information provient d’un rapport d’utilisateur posté sur un forum de Spotify. On peut y lire que ce problème n’arrive que lorsque le compte Spotify est ouvert. Ensuite, d’autres plaintes ont permis de se rendre compte que le malware touchait à la fois les PC, les Mac et les machines tournant sous Ubuntu.

Apple Insider a examiné les rapports et a conclu que les smartphones sous iOS et Android n’étaient pas du tout affectés par ce problème.

Les responsables de la plateforme de streaming ont déjà réagi : “Nous avons détecté la source du problème et sommes sur le point d’y mettre fin. Nous continuons à surveiller la situation”.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que ce service musical est touché par un malware. En 2011, Spotify connaissait une mésaventure similaire avec une publicité contenant un virus. Si ce dernier était performant (il ne nécessitait pas que l’utilisateur clique dessus pour infecter la machine), il ne faisait heureusement pas le poids face à un bon antivirus.

Guide pratique

Afin d’éviter ce malware, nous vous conseillons de désinstaller provisoirement votre compte ou de passer à la version payante.

Si vous êtes déjà infecté, pensez à revoir votre antivirus ou à… en télécharger un. Aussi, les mises à jour pourraient vous permettre de vous débarrasser de ce problème rapidement.

Dans le cas où vous êtes déjà équipé d’un antivirus, un simple scan complet permettra sans doute de détecter l’anomalie et il ne vous restera plus qu’à sélectionner l’option “supprimer”.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.