Des rumeurs faisaient état en 2014 de la création d’un Facebook à destination des professionnels. En 2015, une plateforme nommée “Facebook At Work” fut confirmée. S’il ne s’agissait que d’une version test, la concrétisation du projet touche à sa fin.

FAW

Un Facebook pour les professionnels ? C’est ce que semble développer la firme de Mark Zuckerberg. Selon The Information et TechCrunch, l’entreprise serait sur le point de lancer “Facebook At Work” d’ici le mois prochain.

Cette nouveauté consiste en une plateforme qui ressemble au Facebook actuel mais qui est séparée de votre compte personnel. Elle permet de partager des fichiers avec des collègues, vos supérieurs, etc. Elle est donc dédiée au réseau professionnel et constituera un réseau social interne pour les entreprises.

On sait qu’à l’heure actuelle, seules quelques entreprises peuvent tester cette plateforme. TechCrunch mentionne également le fait que Facebook pourrait adopter une formule payante qui serait facturée aux entreprises chaque mois en fonction du nombre d’utilisateurs faisant partie de l’entreprise en question. Cela pourrait convaincre bon nombre de sociétés qui auraient accès à un réseau social où il est possible de contacter directement l’ensemble de ses employés, d’effectuer un sondage interne, de partager un projet sur le futur de la firme, etc. Et si cela ne marchait pas, l’entreprise n’aurait pas beaucoup d’argent à débourser puisque les frais se calculent en fonction du nombre d’utilisateurs.

Une offre de plus pour le secteur du travail

Certains réseaux sociaux ont déjà choisi de miser sur l’aspect professionnel de la vie des utilisateurs. C’est le cas de LinkedIn par exemple. Créé en 2003, le site couvre plus de 170 secteurs d’activités et permet de se constituer un réseau de contacts, de trouver un travail, de présenter son parcours, etc.

On trouve également Yammer. Ce dernier cible plus précisément ses utilisateurs et se destine au fonctionnement interne d’une entreprise ou à une communauté spécifique. Si cette plateforme est utilisée par de nombreuses sociétés de renom, elle compte aussi moins d’utilisateurs que Linkedin.

Il en existe encore d’autres comme Chatter qui permet de connecter tous les employés d’une entreprise quel que soit leur rôle ou leur implantation.

Dans ce paysage concurrentiel fort, on pourrait croire que Facebook se lance dans une course perdue d’avance. Sauf qu’il ne faut pas oublier que le nouveau projet se rapprocherait visuellement du Facebook actuel et que ce dernier a déjà séduit plus d’1.5 milliards d’utilisateurs.