Les premiers chiffres avancés tournaient autour des 200 millions. Il s’avère finalement que ce sont 500 millions de comptes qui ont été victimes de la fuite de données résultant d’une cyberattaque. Quels sont les risques et comment s’en protéger ?

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Yahoo a été victime d’une attaque et le nombre de comptes touchés par celle-ci de cesse de grandir. Finalement, ce sont pas moins de 500 millions de comptes qui seraient inscrits au tableau de chasse des pirates. Un triste record qui remet sur le tapis le débat autour des mots de passe et de la sécurité des comptes en ligne.

Les pirates ont mis en place leur acte malveillant à la fin de l’année 2014. Yahoo affirme qu’ils ont été aidés par un Etat dans leur tâche mais ne le nomme pas. Quoi qu’il en soit, le piratage a permis à ses auteurs de collecter des adresses email, des numéros de téléphone, des dates de naissance, des mots de passe, et d’autres données personnelles.

Pour éviter les mauvaises surprise, le groupe a déjà pris certaines précautions. En effet, les utilisateurs potentiellement concernés ont été avertis par Yahoo.

Jusqu’ici, l’enquête a apporté deux éléments de réponse. Tout d’abord, les informations bancaires et les mots de passe non chiffrés n’auraient pas été pillés. Ensuite, rien n’indique que le pirate puisse toujours accéder au réseau de Yahoo.

Le groupe Verizon est en passe d’acheter le cœur d’activité de Yahoo. Nous verrons si cette affaire jouera sur le prix annoncé de 4.8 milliards de dollars ou même sur la concrétisation de l’achat.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de se protéger d’éventuels déboires.

Pour protéger leurs comptes Yahoo, les utilisateurs ont en effet accès à un outil fort pratique, le Yahoo Account Key, un système d’identification qui propose d’utiliser deux appareils pour accéder à son compte. PC et smartphone par exemple.

Pour le reste, les règles de sécurité élémentaires restent d’application.

En l’occurence, il est préférable de changer les mots de passe et identifiants de vos comptes Yahoo sans oublier la question de sécurité. Pour ce faire, cliquez ici.

Il est également recommandé aux utilisateurs qui ne l’auraient pas fait depuis 2014 de modifier leur mot de passe et de changer leurs identifiants sur les services où ils ont choisi les mêmes que ceux utilisés pour leur compte Yahoo. Surtout si c’est le cas pour des services bancaires comme PayPal.

Enfin, les utilisateurs doivent rester vigilants et avertir les personnes ressources en cas d’activités non reconnues sur leurs comptes. Aussi, Yahoo précise que la firme n’enverra pas de mails demandant d’ouvrir une pièce jointe ou de cliquer sur un lien.

Rémi Lach

4 Commentaires

Comments are closed.