Facebook : alerte aux usurpations d’identité!

La police fédérale a confirmé à nos confrères de la RTBF qu’un nombre important de fraudes liées à des usurpations d’identité étaient enregistrées chaque année en Belgique.

Crédit photo : Belga
Crédit photo : Belga

Depuis quelques années maintenant, un nouveau type de fraude touche les membres du réseau social Facebook. Les pirates, auteurs de la fraude, parviennent à dérober jusqu’à plusieurs centaines d’euros à leurs victimes en utilisant un stratagème pourtant simple à déjouer.

Le procédé est toujours le même. Ils commencent par créer un nouveau compte Facebook, en prenant soin de recopier intégralement les données, photos et derniers messages du compte dont ils souhaitent usurper l’identité. Ils ajoutent ensuite certains contacts du compte usurpé, sans donner davantage d’informations à leurs futures victimes, laissant suggérer que leur connaissance a supprimé son compte ou en a créé un nouveau. Quelques jours plus tard, ils débutent le démarchage. Le pirate demande à sa future victime d’appeler un numéro payant pour l’aider à débloquer son numéro de téléphone, bloqué par son opérateur. Plusieurs essais sont nécessaires, pour transmettre un “code” qui lui permettra de réactiver sa ligne. Chaque appel est facturé, mais le pirate, qui se fait passer par une connaissance, assure que les appels ne coûteront pas un seul centime à son correspondant, ou que les appels seront remboursés par son opérateur. Après quelques jours, la note peut grimper à plusieurs centaines d’euros…

La RTBF a mené l’enquête auprès de la police fédérale. Si ce type d’escroquerie n’est pas en forte augmentation, elle resterait toutefois courante en Belgique. Prudence donc, lorsqu’un de vos amis vous rajoute!