Si l’on a plutôt tendance à penser aux drones professionnels de DJI et Parrot lorsqu’on évoque le sujet, les minidrones connaissent également un franc succès depuis quelques mois. Nous avons récemment pu essayer le plus petit quadcoptère du monde, le BuzzBee Nano Drone. Pas plus gros qu’une pièce de deux euros, l’accessoire est vendu une trentaine d’euros en magasin. Mais que vaut-il vraiment par rapport aux mini-drones de Parrot?

Le drone BuzzBee n'est pas plus gros qu'une pièce de 2€. Crédit photo : E.F.
Le drone BuzzBee n’est pas plus gros qu’une pièce de 2€. Crédit photo : E.F.

Nettement moins cher que son rival de chez Parrot (35€ contre une centaine d’euros), le nano-drone BuzzBee est aussi beaucoup plus petit que le mini-drone du spécialiste français. Pas plus gros qu’une pièce de deux euros, le nano-drone tient facilement au creux de la main. Il ne mesure que 30 mm de diamètre et ne pèse que 7 grammes, soit à peine plus qu’un gros coléoptère.

Contrairement à son rival, il ne peut être contrôlé avec un smartphone puisqu’il est dépourvu d’une connexion Wifi. Pour le diriger, il faudra donc obligatoirement apprendre à maîtriser la manette multidirectionnelle qui est livrée avec. Le public ciblé est en revanche le même que celui courtisé par Parrot, puisque ce sont les jeunes adolescents et enfants que le constructeur vise avec ce modèle économiquement très attractif.

Elégant, le nano-drone est également étonnamment résistant. Durant nos tests, nous avons heurté de nombreuses fois murs, vases et sol sans que l’appareil ne soit abîmé. Il est pourtant livré avec une paire d’hélices de rechange. Très amusant à contrôler, le drone est capable de faire de nombreuses pirouettes acrobatiques et se déplace à une vitesse impressionnante. En revanche, il n’est pas toujours facile de le contrôler. Son poids minime a tendance à intensifier chaque déplacement, avec pour effet des embardées époustouflantes qui effrayeront tous vos proches. L’utiliser en extérieur est encore plus difficile, sa stabilité étant lourdement impactée par le vent. En intérieur, il vous faudra également un petit temps d’adaptation pour le contrôler. La bonne nouvelle, par rapport aux drones de Parrot, c’est qu’à moins de l’envoyer dans l’oeil de ses proches, il est vraiment difficile de blesser quelqu’un avec cet accessoire.

La manette qui est livrée avec est le talon d'Achille du produit... Crédit photo : E.F.
La manette qui est livrée avec est le talon d’Achille du produit… Crédit photo : E.F.

Autre point positif, sa batterie se charge relativement rapidement – 20 à 30 minutes suffisent pour le faire voler entre 5 et 8 minutes d’affilée. Il se charge également directement à l’aide d’un câble USB livré avec…

Au final, son seul gros défaut vient de la petite télécommande en plastique qui est livrée avec, qui ne permet pas vraiment de contrôler l’accessoire de manière optimale et qui ne donne pas une franche sensation de solidité.

Le BuzzBee Nanodrone est vendu au prix de 35,49€ sur le site de Mobilefun. Vous pouvez réserver votre exemplaire à cette adresse: http://www.mobilefun.fr/59090-nano-drone-buzzbee-le-plus-petit-quadcopter-au-monde.htm

Conclusion

S’il n’est pas forcément très facile à maîtriser, le nano-drone BuzzBee a le mérite d’être vendu à un tarif vraiment très attractif, d’être plutôt élégant, et surtout de ne pas nécessiter une connexion à un mobile pour fonctionner correctement. Dommage en revanche que la manette qui est livrée avec soit de qualité aussi médiocre…