La société américaine a présenté une nouvelle fonctionnalité qui lui permet de surveiller ses chauffeurs grâce aux données fournies par les smartphones.

uber1

Annoncé en janvier 2016, le système a dores et déjà été mis en place dans une dizaine de villes aux Etats-Unis. Il vise à contrôler la façon de conduire des chauffeurs Uber qui effectuent des courses, et à leur donner des conseils.

Cette fonctionnalité permet avant tout de prévenir le conducteur si celui-ci dépasse la vitesse autorisée. Elle peut également rappeler à celui-ci d’accrocher son téléphone sur le tableau de bord si le gyroscope détecte que l’objet est entre les mains de son propriétaire. Une option permet également de signaler au chauffeur lorsqu’il doit faire une pause. Enfin, en étudiant les plans des villes et en comparant les itinéraires et modes de conduite des automobilistes d’une même ville, l’application peut aussi donner des conseils de conduite à ses chauffeurs, pour améliorer leur souplesse, leur rentabilité et le confort de ses passagers.

Pour l’instant testée aux Etats-Unis, cette nouvelle fonctionnalité visant a améliorer la sécurité des passagers et clients Uber sera mise en place ensuite dans le monde entier.

AFP