Selon des statistiques officielles, il y aurait plus de 800.000 bicyclettes à Amsterdam. Pour faciliter la vie des cyclistes néerlandais, la startup américaine Uber lance un nouveau service qui permettra aux cyclistes victimes d’une crevaison de faire appel à un chauffeur Uber pour un lift jusqu’à son domicile.

uberbike

Introduit à Sao Paulo, le service UberBike fait aujourd’hui ses débuts en Europe dans la ville d’Amsterdam. La startup américaine Uber vient en effet de lancer cette nouvelle option dans la cité néerlandaise. Un choix pas très surprenant dans la mesure où la ville compte plus de 800.000 bicyclettes.

Le concept d’UberBike est simple. En cas de crevaison, de fatigue ou d’accident, il suffit au cycliste de lancer l’application pour appeler un chauffeur Uber qui le conduira non seulement à la destination de son choix, mais emmènera également son vélo grâce à un système de fixation à l’arrière du véhicule.

Dans la pratique, rien ne différencient les chauffeurs Uber X des chauffeurs Uberbike, si ce n’est le petit supplément de 4€ par vélo.

Pas très médiatisée, l’offre pourrait néanmoins séduire de nombreux cyclistes, en particulier lorsque les conditions météorologiques seront jugées « peu favorables. » Reste à présent à voir si Uberbike fera des émules, et surtout si la startup américaine proposera également cette option dans d’autres villes.