L’opérateur Join va ouvrir plusieurs boutiques à Charleroi, Mons et Bruxelles

L’opérateur Join poursuivra la colonisation du pays en ouvrant plusieurs nouvelles boutiques dans le Hainaut ainsi qu’à Bruxelles, avant de s’attaquer à la Flandre.

join3

A l’heure actuelle, l’opérateur luxembourgeois dispose déjà de six boutiques sur notre territoire national – deux à Liège, une à Mesancy, une à Eupen, une à Libramont et une à Namur. Au cours des prochaines semaines il espère ouvrir trois à quatre nouvelles boutiques dans le Hainaut ainsi qu’à Bruxelles. Les villes de Mons, Charleroi et Bruxelles devraient ainsi accueillir un Experience Center avant la fin de l’année. Après quoi l’opérateur s’attaquera à la Flandre. Car s’il propose déjà ses services en Flandre, le groupe ne dispose actuellement d’aucune présence en région flamande. “On a préféré se concentrer sur la partie francophone du pays avant de s’attaquer à la Flandre” nous confirme un porte-parole de l’opérateur.

Pour se différencier, Join mise essentiellement sur son offre en roaming, qui permet aux utilisateurs de surfer sans frais supplémentaires lorsqu’ils sont au Luxembourg, et de souscrire à des offres d’abonnement européennes qui leur octroient un certain nombre de minutes, SMS et Go à utiliser à l’étranger.

Outre ces abonnements, Join mettra en avant de nombreux produits dans ses Experience Centers, avec notamment des hotspots Wifi, hotspots pour véhicules ou encore des services permettant de personnaliser son smartphone.