Si HP se dit très satisfait de la nouvelle version du système d’exploitation de Microsoft, le géant américain de l’informatique déplore l’impopularité de l’OS, qui n’a pas véritablement eu d’effet sur les ventes de PC en 2015.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Rien ne va plus pour HP. Le fabricant d’ordinateurs, qui misait sur Windows 10 pour retrouver la croissance en 2015, a vu ses ventes s’effondrer 11% sur le marché des ordinateurs portables, de 14% sur le marché des PC de bureau et de 16% sur les All-in-one. Le groupe informatique déplore “l’absence d’effet Windows 10” sur les ventes de PC.

Alors que tout le monde s’attendait à voir les ventes de PC redécoller sous l’impulsion de Windows 10, le système d’exploitation de Microsoft n’a eu qu’un effet mineur sur les ventes d’ordinateurs. Selon le cabinet IDC, le marché a reculé de 10,6% sur la même période.

Se situant bien en-dessous de la moyenne, HP fait partie des fabricants d’ordinateurs qui a le plus souffert de cet essoufflement. Le renouvellement très tardif des machines, la gratuité de la mise à jour vers Windows 10 et surtout la concurrence de plus en plus forte des phablettes et hybrides sont également supposés avoir joué un rôle dans ce recul des ventes.

Le groupe américain mise aujourd’hui sur un renouvellement de sa gamme de produits pour relancer ses ventes. Pour beaucoup d’analystes, 2016 devrait représenter une année charnière pour Windows 10, qui pourrait finalement voir ses ventes repartir en flèche.