Vous en avez sans doute entendu parler. La marque Honor est devenue un véritable phénomène sur la toile. A grand renfort de promotions alléchantes et de spots publicitaires branchés, la marque chinoise est parvenue à séduire les jeunes en misant sur des tarifs très attractifs et une qualité de fabrication exceptionnelle. Entièrement recouvert de métal, son dernier smartphone, le 5x, fait déjà rêver les internautes. Explications.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Ce n’est un secret pour personne, Huawei est une marque qui marche particulièrement bien en Belgique. Troisième plus gros vendeur de smartphones en Belgique, juste derrière Apple et Samsung, Huawei est devenu l’un des acteurs incontournables du marché. “Huawei a connu une excellente année” explique Dirk Pauwels, Country Director chez Huawei Belgique. “En activations, on a enregistré 375.000 appareils en Belgique en 2015. C’est une croissance d’environ 25% par rapport à 2014. La valeur moyenne a elle aussi augmenté, ce qui veut dire que pour le chiffre d’affaires la croissance dépasse les 50%.” Au niveau international, la marque chinoise aurait écoulé 75 millions de smartphones en 2015.

En parallèle, Huawei célèbre le premier anniversaire de la marque Honor au niveau international. Cette seconde marque, lancée initialement uniquement en Chine, a connu également une ascension fulgurante, passant de 20 millions d’unités vendues en 2014 à 40 millions d’unités en 2015. Une success-story qui s’explique en grande partie par les tarifs très attractifs de ses terminaux et un rapport qualité/prix pratiquement imbattable. Vendus exclusivement sur Internet, les smartphones de la marque Honor séduisent surtout un jeune public. Encore timide en Belgique, la marque est déjà bien implantée chez nos voisins, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France.

Malgré l’énorme retard de la Belgique sur ses voisins dans le secteur de l’e-commerce, Huawei reste confiant. “Ca a démarré très très lentement en Belgique vu qu’on n’a pas fait d’effort pour promouvoir la marque. La première année, on a vendu environ 3000 smartphones Honor. Le but, c’est que les ventes de smartphones Honor représentent un certain pourcentage des ventes de smartphones Huawei.” En Belgique, environ 11% des ventes se font en ligne. Idéalement, Huawei souhaiterait voir les parts de marché d’Honor dépasser les 11%, mais le groupe devra pour ce faire faire connaître sa marque auprès du grand public.

Contrairement aux smartphones Huawei, les smartphones Honor ne seront pas mis en avant à travers des campagnes publicitaires et des spots télévisés. “C’est une marque purement online qui doit s’établir sur base de recommandations” explique Dirk Pauwels. “Ca vaut dire que contrairement à la marque Huawei nous n’allons pas avoir une approche marketing très large. Il n’y aura pas de pub à la télé, de visibilité en magasin,… Le but est de travailler avec des blogueurs, le marketing sera fait uniquement online.”

En Belgique, les smartphones Honor ne pourront également être achetés que sur Internet. Dans un premier temps sur le via le site www.vmall.eu/be, puis via un vaste réseau de partenaires. A l’heure actuelle, Huawei travaille déjà avec l’enseigne néerlandaise CoolBlue, qui propose de commander des smartphones Honor via son site Web. D’autres partenaires se disent également intéressés, mais les détails de ces partenariats doivent encore être établis. Les débuts de la marque Honor seront donc assez timides en Belgique. D’autant plus que le nombre de terminaux disponibles restera assez limité. “Le but est de n’avoir que deux ou trois références sur le marché en même temps” précise Dirk Pauwels, qui explique cette stratégie par le besoin d’écouler rapidement les stocks de terminaux pour garder une certaine rentabilité. L’Honor 7 et l’Honor 5x devraient ainsi être les deux grands flagships de cette année sur le territoire belge. Ce dernier, présenté lors d’une conférence de presse la semaine dernière à Munich, est vendu au tarif de 229,99€.

Si Huawei est donc prudent sur le succès de la marque Honor, l’entreprise chinoise estime que le consommateur est beaucoup plus réceptif à l’offre en ligne que par le passé. “Le consommateur belge s’intéresse à ce type de concept”, estime Dirk Pauwels, qui voit dans le succès du OnePlusOne et du OnePlusTwo une opportunité pour la marque Honor. Le consommateur belge étant très réceptif à l’argument du prix, la marque Honor pourrait donc bien prendre ses marques sur le marché belge, même s’il est vrai que son implantation pourrait prendre quelques années…