On aurait pu craindre que le rachat de la startup britannique à l’origine du clavier Swiftkey condamne à tout jamais l’application Android et iOS. Microsoft tient cependant à rassurer les 300 millions d’utilisateurs du service : Swiftkey restera disponible gratuitement sur l’App Store et le Play Store.

swiftkey

Si l’acquisition de Sunrise par Microsoft a mené à la disparition de l’application mobile de la jeune startup américaine, celle de Swiftkey devrait logiquement s’inscrire dans une logique d’intégration au sein du portfolio du géant de l’informatique.

Swiftkey et Microsoft tiennent en tout cas à clarifier la situation : l’application mobile de la startup britannique restera accessible gratuitement sur le Play Store et l’App Store. Si le groupe informatique s’intéresse surtout aux algorithmes de Swiftkey, qui lui permettront d’améliorer son clavier Windows, l’acquisition de Swiftkey lui ouvre également de nouvelles portes, tant sous iOS que sous Android. Car avec 300 millions d’utilisateurs au compteur, Swiftkey est l’une des applications les plus populaires sur smartphones, et incontestablement un joli atout pour la « surcouche logicielle » de Microsoft.

Depuis plusieurs mois maintenant, Microsoft développe son écosystème applicatif sur les deux systèmes d’exploitation concurrents. Si Apple ne permet pas de livrer une suite logicielle complète, Google permet en revanche aux fabricants de smartphones de créer des surcouches logicielles qui leur permettent de s’écarter des services Google. Avec OneDrive, Office, Skype, Wunderlist ou encore Swiftkey, Microsoft est aujourd’hui en position de proposer un véritable lanceur Android. La firme de Redmond semble néanmoins vouloir se concentrer sur des partenariats avec d’autres marques pour le moment, qui intègrent certaines de ses applications dans leurs surcouches logicielles. C’est le cas notamment de Samsung qui proposait aux propriétaires du Galaxy S6 de tester certaines applications de Microsoft dès l’achat d’un nouveau mobile…