Depuis 2010, Oracle est engagé dans un procès contre Google pour avoir utilisé la technologie Java sans sa permission. C’est à présent au tour de Google de lui demander des comptes. En effet Google, exige des sanctions à l’encontre de son adversaire pour avoir divulgué des informations confidentielles.

Crédit Photo: D.R.
Crédit Photo: D.R.

Récemment, l’avocate de l’entreprise américaine Oracle – spécialiste dans les technologies pour entreprises – aurait dévoilé des informations jugées sensibles par Google. Parmi ces révélations, on apprenait que le géant du web aurait réalisé un chiffre d’affaires de 31 milliards de dollars grâce au système Android. On apprenait également que Google avait versé la somme de 1 milliard de $ à Apple pour être le moteur par défaut des appareils iOS.

Toutes ces indiscrétions qui ne sont, évidemment pas, du goût de Google ont fini par abuser de sa patience. A présent, dans une lettre adressée aux juges, la firme californienne exigerait des sanctions à l’égard d’Oracle pour le préjudice occasionné. Selon Reuters, Google aurait également demandé de restreindre l’accès de l’avocate d’Oracle à certaines informations confidentielles.

 

Anthony Ortiz Beltran (St.)