Le géant taïwanais Foxconn pourrait bientôt faire l’acquisition u fleuron de l’industrie nippone Sharp, pour un montant estimé de 2,5 milliards de dollars.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Foxconn, le sous-traitant taïwanais qui se charge notamment d’assembler l’iPhone et l’iPad pour le compte d’Apple, pourrait bien faire l’acquisition du fleuron nippon de l’industrie des téléviseurs et écrans Sharp, pour un montant estimé à 2,5 milliards de dollars. Selon l’agence de presse Kyodo, Foxconn aurait communiqué une proposition de rachat à l’entreprise nippone, avec des closes qui stipuleraient clairement que l’entreprise ne serait pas démantelée après son acquisition et que Foxconn réglerait l’intégralité de la dette de la firme japonaise, qui représente sans aucun doute la plus grosse partie de cette acquisition puisque celle-ci s’élève à 6,3 milliards de dollars.

Sharp, qui a déjà subi plusieurs restructurations, cherchait vraisemblablement un repreneur pour son département le plus prestigieux, qui se charge de la production d’écrans, téléviseurs et smartphones. Si la marque nippone conserve une certaine renommée, les banques et organismes financiers nippons ont forcé la marque à entreprendre toute une série de restructurations qui l’ont fortement affaiblie au cours des dernières années.

Apple, qui reste le principal client de Foxconn, aurait déjà donné son accord à l’entreprise taïwanaise pour le rachat de Sharp, qui permettrait à Foxconn de devenir un acteur incontournable de l’industrie et surtout de mettre la main sur toutes les technologies développées par Sharp. Reste que si un rapprochement entre les deux compagnies semble fort probable, Sharp n’a pas encore officiellement confirmé l’acquisition du groupe.