Selon une étude d’Ecom Insights Panel, la Surface de Microsoft serait passée devant l’iPad d’Apple durant le mois de décembre. La tablette de Microsoft, qui est très populaire chez les professionnels, aurait connu une subite accélération des ventes avec le lancement de la Surface Pro 4.

surfacepro44

Si Microsoft peine à rattraper son rival sur le segment des smartphones – Windows Phone représente toujours moins de 3% de parts de marché, à l’international -, il semblerait que ses tablettes hybrides soient désormais plus populaires que l’iPad d’Apple.

C’est en tout cas ce qu’affirme Ecom Insights Panel, qui a suivi l’évolution des ventes de tablettes au cours des derniers mois et remarqué une brutale accélération des ventes de tablettes en octobre dernier, au moment de l’annonce de la Surface Pro 4.

La petite dernière de Microsoft serait parvenue à se hisser en tête des ventes, loin devant l’iPad d’Apple, dont les ventes n’ont cessé de chuter au cours des derniers mois.

S’il est difficile de dresser un bilan avec un aussi maigre recul, il est intéressant de constater que malgré les difficultés rencontrées, Microsoft est parvenu à redresser la barre et à faire de sa Surface un outil incontournable pour les professionnels. Il y a deux ans pourtant, de nombreuses rumeurs évoquaient l’abandon de la marque…

Les chiffres de fin 2015 seront sans doute intéressants à suivre, dans la mesure où Apple vient tout juste de lancer son iPad Pro pour concurrencer justement la Surface de Microsoft, et où la firme de Redmond développe de nouveaux partenariats avec des marques comme Dell pour imposer sa Surface auprès des entreprises.

En net recul depuis plus d’un an, les ventes de tablettes au niveau global ne doivent leur salut qu’aux excellents résultats des tablettes hybrides, qui connaissent aujourd’hui un franc succès auprès des entreprises.

Pour ce qui est de l’exactitude des données avancées par Ecom Insights Panel, il est important de noter que les chiffres rapportés dans l’étude ne concernent que le marché américain, et que les ventes en ligne. Ils seraient néanmoins représentatifs de 95% des boutiques en ligne et donneraient une bonne indication de l’état du marché. Le plus intéressant reste néanmoins le rapport de force entre les deux entreprises, puisque Microsoft vend ses machines à un tarif moyen de 844$, contre seulement 392$ pour les tablettes d’Apple…

tab