Microsoft ouvre une partie du code de son nouveau navigateur Edge aux développeurs

Les responsables du son moteur JavaScript Chakra de Microsoft ont annoncé sa mise à disposition prochaine en open-source. Développé à l’origine pour Internet Explorer, il est aujourd’hui utilisé par son nouveau navigateur Edge, mais également par l’assistant vocal Cortana ou bien encore le Webmail Outlook.com.

edgeopen

Le code de cette version légèrement modifiée, baptisée ChakraCore, doit être publié sur GitHub en janvier 2016. Cette initiative doit permettre à la communauté de modifier le code afin de l’améliorer et surtout d’en tirer de nouvelles applications. À terme l’idée est aussi de porter Chakra sur d’autres systèmes d’exploitation que Windows, y compris mobiles. Voilà de bonnes raisons pour mettre à contribution les développeurs du monde entier selon Microsoft.

De fait, Microsoft adopte, certes un peu tardivement, une politique d’ouverture comparable à celle de ses concurrents. En effet, Google Chrome est lui-même dérivé d’un projet open-source, Chromium, tandis que le code de Firefox est depuis toujours disponible librement.

Sans en être encore à livrer le code de son navigateur Edge, Microsoft démontre néanmoins sa volonté d’ouverture et de développement d’outils en collaboration avec des développeurs indépendants. C’est le prix qu’il en coûte pour rattraper son retard sur Google Chrome, devenu aujourd’hui le navigateur le plus populaire au monde.

AFP