Le gouvernement de Nouvelle Galles du Sud annonce avoir déployé un essaim de drones pour surveiller ses requins et ainsi réduire le nombre d’attaques sur les plages du pays.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Selon un récent rapport du gouvernement australien, le nombre d’attaques de requins sur les plages australiennes est en forte hausse. 33 attaques auraient été enregistrées en tout et pour tout à travers le pays en 2015.

Pour tenter de faire baisser ces statistiques, tous les moyens sont bons. Le gouvernement de Nouvelle Galles du Sud, l’une des régions les plus impactées par ces attaques, vient de déployer un essaim de drones, qui survoleront les zones côtières pour surveiller la présence de requins. Plusieurs balises 4G placées dans des lieux stratégiques permettront de transmettre en direct le signal vidéo à des opérateurs, qui seront chargés de donner l’alerte lorsqu’un requin est localisé.

Si la démarche est coûteuse, elle le serait apparemment moins que les méthodes actuelles, qui consistent à patrouiller le long des côtes à bord d’un hélicoptère. Pratiquement autonomes, nettement moins coûteux à entretenir qu’un hélicoptère, et capables de couvrir des zones beaucoup plus larges, les drones représenteraient un outil idéal pour la surveillance des côtes. Reste à présent à voir si cette nouvelle méthodologie se révélera efficace au quotidien…