A l’image de SnapChat, Facebook Messenger permettra bientôt d’envoyer de messages qui disparaissent peu après que le destinataire en a pris connaissance.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Décidément très inspiré par SnapChat, Facebook vient d’introduire une nouvelle fonctionnalité sur son Messenger, laquelle permet d’envoyer de messages qui disparaissent peu après que le destinataire en a pris connaissance. Testée en France en ce moment, la fonctionnalité n’est pour l’instant réservée qu’à quelques heureux élus qui ont été choisis par Facebook pour tester l’intérêt du consommateur pour cette nouvelle manière de communiquer. L’idée n’est pas de remplacer complètement l’envoi de messages traditionnels, qui resteront dans l’historique des messages, mais de donner une alternative “amusante” qui permet de dialoguer de manière plus ouverte. Un concept qui n’est pas sans rappeler SnapChat, la célèbre application de messagerie éphémère, qui permet d’envoyer des messages qui “s’autodétruisent” après avoir été lus.

Pour l’heure, Facebook n’a pas encore indiqué si les photos jointes aux messages s’effaceront également après avoir été consultées.

Par ailleurs, notons que si les conversations disparaissent après quelques instants, le destinataire peut toujours réaliser une capture d’écran. Raison pour laquelle il vaut mieux rester prudent sur ses commentaires, et ce d’autant plus que la plupart des smartphones disposent désormais d’un outil de capture d’écran accessible en un ou deux clics.

Si cette nouvelle fonctionnalité venait à recevoir un accueil chaleureux en France, Facebook pourrait envisager de la déployer dans d’autres pays. Le réseau social semble néanmoins décidé à ne réserver cette fonctionnalité qu’aux propriétaires d’un smartphone.