Google libère le code de TensorFlow, son logiciel d’apprentissage automatique

Les algorithmes qui permettent les réponses intelligentes du moteur de recherche, la compréhension du langage et bien d’autres comportements des divers produits du géant américain sont aujourd’hui disponible auprès des développeurs.

google-tensorflow

Google franchit une étape supplémentaire dans l’apprentissage automatique, le machine learning, en libérant le code source de TensorFlow, le logiciel responsable de nombreuses avancées dans le traitement des requêtes et des opérateurs mathématiques octroyant un caractère humain aux ordinateurs. L’objectif est de susciter l’intérêt des ingénieurs pour la transformation d’une quantité phénoménale de données (le « big data ») en quelque chose qui a du sens, notamment pour l’élaboration de projets dans, par exemple, les villes intelligentes, la recherche scientifique et l’écologie.

L’autre but est le développement de ce logiciel qui passe aujourd’hui sous licence Apache 2.0. Google avoue aisément l’aspect incomplet et infantile de son service : « Les ordinateurs actuels sont toujours incapables de réaliser sans effort des opérations qu’un enfant de quatre ans accomplit ». Mais, toutes comptes faits, n’est-il pas préférable que les machines se maintiennent à l’âge où les intentions néfastes ne prennent pas le dessus sur l’innocence ?

Davantage d’informations se trouvent sur le site tensorflow.org

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.