En net recul depuis quelques mois, Firefox tente de retrouver une partie de son audience en allant chercher une compatibilité avec les extensions de Chrome et Opera.

firefox2

Ce n’est une surprise pour personne, Firefox se porte mal et a besoin de sang neuf pour attirer de nouveaux utilisateurs. C’est la raison pour laquelle la fondation Mozilla annonce aujourd’hui que son navigateur supportera désormais les extensions des autres navigateurs, tels que Chrome, Opera voire même Microsoft Edge. Si cette mesure devrait considérablement étendre le nombre d’extensions compatibles avec Firefox, il est fort probable que cela n’encourage pas les développeurs à concevoir davantage d’extensions spécifiquement pour Firefox, mais se tournent davantage vers Chrome ou Edge. Reste à présent à voir si le support de ces extensions sera une raison suffisante pour inverser la courbe, qui tourne actuellement en faveur de Chrome…