Une mise à jour de la plateforme mobile autorise désormais des interfaces nettement plus réactives au toucher. Plusieurs semaines seront nécessaires pour cibler l’ensemble des modèles concernés.

android-wear-together

La bataille se poursuite de plus belle sur le segment des montres connectées. Les dispositifs hébergés par Android Wear vont recevoir progressivement une nouvelle version de leur système d’exploitation dont l’unique nouveauté sont les cadrans interactifs. Jusqu’à présent, il n’était pas possible de traduire l’appui d’un doigt sur l’écran mais, à partir d’aujourd’hui, les concepteurs pourront inclure ce type d’action.

Trois exemples sont déjà actifs: Bits, Under Armour et Together. Ce dernier connecte deux individus pour qu’ils s’échangent immédiatement des dessins ou des photos sans sortir le téléphone. Les deux autres sont plus généraux et se concentrent soit sur les notifications, soit sur l’activité sportive.

La mise à jour débute aujourd’hui et ne devrait se prolonger que quelques semaines pour atteindre tous les appareils concernés.