Les pirates du groupe “The Impact Team” ont mis leurs menace à exécution. Le groupe, qui exigeait la fermeture du site AhleyMadison.com, a publié les données personnelles de 37 millions de ses membres sur la toile. Outre leurs noms, prénoms, adresses, les internautes peuvent même y consulter leurs numéros de cartes de crédit des membres de la communauté…

ashley

Rappelez-vous, le mois dernier un groupe de pirates affirmait s’être emparé des données personnelles de tous les membres du site de rencontres extraconjugales AshleyMadison.com. L’opération visait à dénoncer plusieurs pratiques peu scrupuleuses du site, qui propose une option Premium permettant d’effacer toutes les données personnelles sans pour autant s’exécuter.

Le groupe de pirates a entre temps publié d’autres données intéressantes sur les pratiques du site, en dénonçant une quantité très élevée de faux profils au sein de la gente féminine. “Gardez à l’esprit que ce site est une arnaque remplie de faux profils. 90 à 95% des membres du site sont des hommes” précisent les pirates.

Le groupe, qui avait demandé la mise hors-ligne du service, a finalement mis ses menaces à exécution en publiant les données de ses 37 millions de membres sur la toile, dans le darknet. Au total, cela représenterait 9,7 Go de données comprenant prénoms, noms, adresses, numéros de téléphone et même numéros de cartes de crédit.

Comme l’expliquent les pirates, qui dénoncent autant les pratiques du site que les habitudes de ses membres, si certains abonnés au service sont bel et bien parvenus à avoir des affaires, la vaste majorité des utilisateurs n’ont pas eu la chance de tromper leur femme. “Il y a de fortes probabilités que votre mari ait rejoint le plus gros site de rencontres extraconjugales du monde, mais n’ait jamais eu d’aventure” conclut le collectif.

Avid Life Media, la maison-mère du site, a indiqué qu’elle poursuivrait en justice les auteurs du piratage et dénonçait formellement le piratage d’AshleyMadison.com.