Avec la dernière mise à jour du système d’exploitation, certains utilisateurs ont eu la désagréable surprise de découvrir un paragraphe inquiétant dans les règles d’utilisation de Windows 10. Et pour cause, puisque Microsoft se réserve le droit de bloquer les logiciels piratés installés sur votre ordinateur.

windows1000

S’il semble à priori fort peu probable que le géant de l’informatique bloquera des jeux piratés, il est tout à fait envisageable d’imaginer un blocage systématique des versions piratées d’Office, de jeux Xbox voire de certains logiciels des partenaires du groupe informatique, comme PhotoShop par exemple.

La gratuité de Windows 10 semble en effet avoir donné des ailes à la firme de Redmond, qui se réserve désormais le droit de bloquer un logiciel piraté sur votre machine. Bien sûr, on vous avait déjà parlé d’une réglementation similaire sous Windows 8, laquelle n’était vraisemblablement jamais entrée en action, et la firme de Redmond pourrait avoir introduit ce paragraphe pour se protéger d’un logiciel qui bloquerait par exemple la mise à niveau des ordinateurs sous Windows 10, mais le fait que Windows 10 soit désormais gratuit soulève quelques questions. Privé de ses licences Windows 10, Microsoft pourrait être tenté de récupérer une partie de son butin auprès des pirates qui utilisent illégalement ses logiciels. La théorie du complot fait en tout cas de nombreux émules sur les forums. Reste à présent à voir si, comme en ce qui concerne la question de la vie privée, il ne serait tout simplement pas question d’une forme de paranoïa collective…