Le service de vidéo à la demande révise discrètement ses tarifs à la hausse sur le marché belge.

© AFP
© AFP

Les abonnés au service de streaming Netflix en Belgique ont reçu un courrier électronique dans la nuit de lundi à mardi leur indiquant que le prix mensuel de l’abonnement standard est revu à la hausse : « Pour continuer à ajouter plus de séries TV et de films, nous augmentons notre tarif pour les nouveaux utilisateurs, de 8,99 € à 9,99 € pour le forfait 2 écrans à la fois », indique le service de vidéo à la demande Netflix. « Pour vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons la garantie que votre forfait et son prix actuel ne changeront pas pendant 1 an », souligne-t-il pour tenter de mieux faire “passer la pilule” auprès de ses abonnés actuels.

Le service de vidéo à la demande justifie cette hausse de prix liée à la production ou à l’achat de contenus. Elle avait d’ailleurs été annoncée à demi-mots par le CEO de l’entreprise, Reed Hastings, dans une interview accordée au Guardian en juillet dernier. Hastings y avait indiqué qu’il prévoyait une augmentation progressive des tarifs du service au fil des ans par l’extension du catalogue.

Pour les nouveaux abonnés, l’accès à Netflix coûte dès à présent 7,99 euros par mois pour la formule de base (définition standard, un écran), 9,99 euros pour le forfait standard (HD, deux écrans simultanés) et 11,99 euros pour le Premium (UHD, quatre écrans simultanés).

Netflix a revendiqué 65,55 millions d’utilisateurs fin juin, soit un gain de 3,28 millions en trois mois et de 15,51 millions en un an. Le service n’a jamais donné de chiffre sur son nombre d’abonnés en Belgique.