Kim Dotcom, le fondateur du service de stockage dans le cloud Mega, a informé ses nombreux followers des risques d’utiliser le service qu’il a lui-même créé, précisant qu’il n’avait plus la mainmise sur Mega.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

C’est via son compte Twitter que Kim Dotcom, le créateur de Megaupload et Mega a informé son audience des risques d’utiliser Mega, le service de stockage Cloud qu’il a lui-même créé et dont il a été gentiment mis à la porte suite à une acquisition hostile d’un investisseur chinois.

Selon lui, le fait que le site ait changé de mains met la sécurité des utilisateurs en danger, dans la mesure où Mega risque aujourd’hui de collaborer avec le gouvernement de Nouvelle-Zélande. “Par conséquence, je n’ai plus confiance en Mega. Je ne crois pas que vos données soient saines et sauves sur Mega” explique l’homme d’affaires allemand.

Kim Dotcom entend lancer un nouveau service de stockage dans le cloud qui sera cette fois open-source et privilégiera la sécurité des utilisateurs. “Je veux donner à chacun un service cloud gratuit, illimité et qui permettent le cryptage des données” a-t-il déclaré, sans donner davantage de précisions sur sa future entreprise.