Longtemps critiquée, la décision de Microsoft de lancer un rival de Google Search semble enfin porter ses fruits. Selon un porte-parole, Bing serait devenu un business rentable pour Microsoft.

© AFP
© AFP

Si l’idée de tirer un trait sur Bing avait effleuré l’esprit de Steve Ballmer et de plusieurs cadres de l’entreprise, il semblerait que la division soit aujourd’hui considérée comme rentable par le groupe informatique. Selon Rik Van der Kooi, vice-président de la division Advertising, Bingserait devenu un business parfaitement rentable. La division devrait même générer ses premiers profits au cours de l’année fiscale 2016.

« C’est un business qui vaut plusieurs milliards de dollars » explique Rik Van der Kooi. Et comme tel, i laurait largement mérité sa place dans le portfolio de produits de Microsoft.

Jusqu’à présent, Bing était considéré comme l’un des plus gros échecs pour Microsoft. Rival de Google, le moteur de recherche est néanmoins parvenu à conquérir progressivement des parts de marché grâce à des collaborations avec Yahoo et AOL. S’il est encore loin de tenir tête à Google Search au niveau des statistiques d’utilisation, Bing rattrape progressivement son retard, et il devrait voir ses parts de marché augmenter de manière significative avec l’arrivée de Windows 10.