Suite au séisme qui a frappé le Népal et causé la mort de plus de 1000 personnes, Google et Facebook ont activé leurs services d’aide aux rescapés.

© DR
© DR

Pour aider les survivants à contacter leurs familles, Google et Facebook ont activé le week-end dernier leurs services d’aide aux rescapés.

Google tout d’abord, a activé son service “Person Finder”, qui permet d’accéder aux dossiers de plus de 5.300 personnes utilisant les services de Google au Népal. La liste comprend aussi bien des personnes d’origine népalaise que des citoyens étrangers, en voyage au Népal durant les faits.

Les proches des voyageurs qui étaient au Népal durant le séisme peuvent utiliser ce service pour ajouter des informations au sujet des rescapés et victimes, et obtenir des mises à jour automatiques, par email ou SMS, aussitôt qu’une information est ajoutée par un autre membre. Différentes informations, comme le numéro de téléphone du contact ou son adresse, y sont également disponibles, pour aider les proches à tenter d’entrer en contact avec les victimes du séisme. Vous pouvez accéder au Person Finder depuis ce lien.

Facebook, de son côté, a mis en place son système de “contrôle d’absence de danger”, qui permet aux membres du réseau social présents sur place de confirmer à leurs proches qu’ils sont hors de danger. Géolocalisés à l’aide de leur smartphone, ceux-ci recevront une notification qui les invitera à partager un statut “hors de danger” pour rassurer leurs amis sur le réseau social. Pour ceux qui n’auraient pas de nouvelles de plusieurs connaissances, Facebook a également mis en place une page qui permet de lister les contacts actuellement dans la zone géographique et d’afficher les différents statuts. L’outil est accessible à cette adresse.