Les premiers smartphones dotés de ce dispositif d’une diagonale de 5,5 pouces et d’une densité de pixels impressionnante de 608 ppi sortiront, peut-être, en 2016.

sharp-4k

Le site grec Techblog.gr a obtenu des documents internes de Sharp qui détaillent un écran 4K pour smartphones. Sous le sigle commercial IGZO, la pièce franchit une nouvelle étape dans la miniaturisation technologique: le pixel n’occupe que 10,5 micromètres carré. Selon les informations obtenues, la production de masse ne devrait débuter que l’année prochaine et visiblement pour les fabricants asiatiques. Nul doute, bien entendu, que si l’intérêt des consommateurs est présent, l’avancée débarquera rapidement dans nos contrées occidentales.

Toutefois, plusieurs points négatifs peuvent quelque peu bousculer la vie industrielle de l’objet: au-delà de 300 ppi, l’œil humain ne perçoit plus vraiment l’augmentation de la résolution. Ensuite, malgré la promesse du fournisseur d’une consommation énergétique faible, le surplus de calcul pour gérer l’ensemble des pixels générera inévitablement une autonomie plus faible. Or, il s’agit du point noir majeur des téléphones actuels.

Il n’en reste pas moins que le consommateur se comporte régulièrement de manière paradoxale: s’il souhaite des batteries et/ou une gestion électrique bien plus efficace au sein des smartphones, il est bien plus sensible à des arguments plus futiles. Nul doute que l’application d’un logo 4K sur un téléphone augmentera ses chances de réussite commerciale.