Déjà présent sur Facebook depuis quelques années, le virus en question prend le contrôle de comptes Facebook grâce à un lien partagé massivement sur le réseau social.

came

Présent sur Facebook depuis plusieurs années, le virus en question connaîtrait une rapide expansion depuis quelques semaines. Utilisant des comptes déjà contaminés pour partager un message accompagné d’un lien, le virus contamine d’autres comptes Facebook en récupérant les données de l’utilisateur lorsque celui-ci clique sur le lien.

Pour éviter de voir votre compte contaminé, une seule solution : ne pas cliquer sur le lien qui accompagne le message.

De manière générale, rappelons qu’il est préférable de rester plutôt prudent sur Facebook, et surtout lorsque le message partagé concerne une information comme la publication d’une sextape ou de photos impliquant de la nudité, comme c’est le cas avec ce virus. Un rapide coup d’œil sur le lien partagé permet en effet de se rendre compte que le lien pointe vers un site factice avec une adresse “facebookforexcc”…