Un fabricant de composants électroniques jusqu’alors inconnu du grand public a réalisé le plus long trajet en conduite autonome jamais entrepris en Amérique du Nord.

La Delphi Drive Automated Driving Vehicle, une Audi spécialement équipée pour être entièrement autonome, à l'approche de New York. ©Delphi
La Delphi Drive Automated Driving Vehicle, une Audi spécialement équipée pour être entièrement autonome, à l’approche de New York.
©Delphi

Le 22 mars, une Audi SQ5 spécialement équipée est partie de San Francisco en direction de New York pour un voyage de 5.471km. Cela n’aurait rien d’extraordinaire, sauf que la voiture en question, munie d’une multitude de capteurs radar, caméras et microprocesseurs développés par Delphi, a effectué 99% du chemin de manière autonome.

Basée au Royaume-Uni, l’entreprise internationale de technologie automobile Delphi développe déjà des composants destinés aux systèmes de conduite autonome. Cette expérience lui a permis d’évaluer l’étendue de son expertise dans des conditions de conduite très variées.

De mois en mois, les fabricants de voitures et autres marques multiplient leurs annonces sur l’innovation dans le secteur des voitures autonomes. Au Salon de New York, jeudi dernier, le PDG de Nissan Carlos Ghosn a promis que les voitures autonomes atteindront les routes japonaises avant fin 2016, et qu’elles seront capables de naviguer les autoroutes comme les voies urbaines sans l’aide d’un conducteur humain avant 2020.

Compte tenu de ce contexte, il peut surprendre que Delphi soit le premier à traverser les Etats-Unis d’une côte à l’autre, et son voyage le plus long jamais effectué en conduite autonome sur les routes américaines.

Pendant neuf jours, la SQ5 en question a traversé 15 états et, comme prévu, rencontré de nombreuses situations potentiellement difficiles : intempéries, agressivité des conducteurs environnants, déviations pour travaux. Alors qu’un conducteur humain peut comprendre et réagir instantanément face à ces conditions, un système informatique aura potentiellement plus de mal à les interpréter.

Six experts de Delphi ont accompagné l’Audi autonome, soit à l’intérieur du véhicule, soit dans une deuxième voiture chargée de recevoir et d’analyser les données produites par les capteurs et les systèmes chargés de la conduite autonome. Le voyage a généré plus de 2 téraoctets de données sur les capacités de la voiture, y compris le stationnement automatique, la conduite sur autoroute, le changement de voie, les sorties de l’autoroute, et la conduite en milieu urbain.

Les performances de notre véhicule pendant ce trajet étaient remarquables et elles ont dépassé nos attentes“, observe Jeff Owens, directeur de la technologie chez Delphi. “L’intelligence obtenue grâce à ce voyage nous aidera à optimiser nos produits de sécurité existants et accélérera le développement de nos futurs produits”.

AFP