Deezer souhaiterait baisser les tarifs du streaming musical

Après avoir introduit son offre Elite, qui s’adresse aux audiophiles, Deezer souhaiterait aujourd’hui une offre plus avantageuse qui pousserait davantage de propriétaires de smartphone à adopter ses services. Seul bémol, l’industrie musicale y serait opposée.

© AFP
© AFP

Si le streaming musical a connu une ascension fulgurante au cours des dernières années, les services de streaming n’ont pas encore séduit le grand public, la faute à une offre jugée encore trop chère par de nombreux utilisateurs. A 10 euros par mois, soit 120 euros par an, l’abonnement à un service de streaming musical reste un sérieux investissement pour les budgets les plus serrés. Pour cette raison, Deezer souhaiterait introduire une nouvelle formule payante, à 5 euros par mois.

C’est en tout cas l’idée avancée par Daniel Marhely, le cofondateur de la plateforme, qui a récemment évoqué l’idée de faire baisser le prix de l’abonnement pour élargir le public cible des services de streaming. “A 10 euros par mois, on s’adresse aux fans de musique, mais à 5 euros, on explose tout, c’est le juste prix.”

Séduisante, l’idée reste difficile à mettre en place dans la mesure où les services de streaming n’ont pas beaucoup de marge de manœuvre au niveau des tarifs, notamment en raison des accords qui les lient avec les labels. Reste que, si Deezer acceptait de supprimer son offre gratuite, les labels feraient sans doute un geste pour leur permettre de bénéficier d’une plus grande marge de manœuvre. Récemment, plusieurs médias évoquaient en effet la volonté des gros labels américains de mettre un terme à l’offre gratuite, qui réduirait considérablement les revenus des artistes et des maisons de disque.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.