Les opérateurs belges sont-ils devenus subitement vertueux ? L’ombudsman semble le croire en signalant une diminution des requêtes depuis deux ans.

ombudsman-2014
Nombre de plaintes par firme

Le nombre de plaintes écrites enregistrées par le médiateur télécom a franchi la barre des 20.000 dans la bonne direction. En effet, après un sommet à plus de 25.000 en 2012 et un peu plus de 21.500 en 2013, la statistique s’établit en 2014 à 19.383. L’absence de durée de contrat en téléphonie mobile est à l’origine de cette nette amélioration. Cependant, les problèmes concernant les appels malveillants sont en hausse de 39% (7.191).

La bonne nouvelle est accueillie différemment selon les opérateurs: Mobistar (-28%), Base Company (-20%), Voo (-13%) et Numericable (-18%) sont à la fête tandis que Proximus (-7%) et Telenet (-6%) peinent quelque peu à profiter de cette tendance. Scarlet (+28%), M7Group – TV Vlaanderen et Telesat – (+23%) et Mobile Vikings (+41%) constatent, par contre, davantage de plaintes.

Proximus concentre la très vaste majorité des réclamations de par son caractère nationale et multiplay. Toutefois, les trois opérateurs câblés combinés ne récoltent que moins de la moitié des dossiers de leur équivalent cuivré.

Ce sont toujours la facturation (46,6%), les questions contractuelles (14,78%) et les dérangements (12,5%) qui sont majoritairement à l’origine des plaintes.

Le dossier très complet, et très intéressant, est à consulter à cette adresse: ombudsmantelecom.be/servlet/Repository/rapport-annuel-2014.pdf?ID=858&saveFile=true