L’édition de développement des SmartEyeglass sera diffusée en Belgique auprès des entreprises intéressées début mars contre, approximativement, 840 euros.

sony-smarteyeglasses

Visiblement, Sony souhaite profiter du vide laissé par la mise entre parenthèses du projet Google Glass pour placer son propre dispositif dans les mains des bidouilleurs. Ses lunettes connectées sont proposées en précommande aujourd’hui en Allemagne et en Grande-Bretagne. Naturellement, les États-Unis et le Japon suivront dans les plus brefs délais. Début mars, lors de la véritable commercialisation, la France, l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas, la Suède et la Belgique seront également concernés.

Récemment, le géant japonais avait publié deux applications dans le Play Store afin d’accompagner le lancement de ses SmartEyeglass. Le site dédié aux développeurs de Sony dévoile également l’ensemble des caractéristiques techniques du dispositif. Sous Android KitKat, l’autonomie est estimée à 150 minutes sans utilisation du capteur photographique et à 80 minutes avec. Une spécification qui rappelle sans ambages le caractère expérimental de l’appareil. Le prix, lui aussi, annonce  la couleur: 670 euros hors taxes.