C’est la fin de toute une époque pour les accros du téléchargement. Rapidshare, l’ex-rival de Megaupload, fermera ses portes le 31 mars prochain.

rapidshare

Vivement critiqué pour avoir permis à des millions de pirates de partager films et séries illégalement sur la toile, Rapidshare avait organisé une réorganisation complète de ses services pour devenir un service cloud parfaitement légal. Ce changement de direction n’aura guère facilité le travail des entrepreneurs, qui se retrouveront malgré eux confrontés aux géants du cloud que sont Microsoft et Dropbox. Incapable de proposer une offre tarifaire aussi intéressante que ses concurrents – Rapidshare facturait 680$ par an pour 300 Go d’espace de stockage -, le service se retrouve aujourd’hui confronté à la dure réalité.

Visiblement incapable de tenir à ce rythme, la startup a annoncé la fermeture définitive du service de stockage cloud, qui disparaîtra le 31 mars prochain. Les utilisateurs ont jusqu’à cette date pour télécharger tout le contenu stocké sur les serveurs de Radpishare. La création d’un compte sera en revanche impossible à partir du 28 février 2015.