Google vient finalement de donner le coup fatal à sa messagerie en ligne Gtalk, qui sera définitivement remplacée par Hangouts à compter du 16 février prochain.

gtalk

Une page se tourne dans l’histoire de Google. Comme Microsoft, le géant du Web avait décidé de fermer son service de messagerie, Gtalk, pour le remplacer par une application plus moderne. Disponible sur smartphones et tablettes, Hangouts connaît pourtant un succès mitigé, la faute à quelques erreurs de parcours avec une fusion complète des SMS / MMS et messages instantanés qui n’a pas plu à tous les utilisateurs, et à l’absence du service sur plusieurs supports.

Cela n’empêchera pourtant pas Google de tirer un trait sur Gtalk, qui n’était déjà plus disponible au téléchargement depuis quelques temps, et qui sera bientôt totalement remplacé par Hangouts. Le 16 février, Google forcera les utilisateurs de Gtalk à faire le grand saut en passant à Hangouts, abandonnant définitivement l’une des messageries les plus populaires de ces dernières années.