Malgré une année particulièrement exceptionnelle pour Apple, ses concurrents ont réalisé des performances encore plus remarquables. Android équipe 81,2% du parc.

strategyanalytics2014

Selon des chiffres compilés par l’agence Strategy Analytics, en 2014, la plateforme mobile de Google a maintenu sa très nette domination et l’a même quelque peu accentuée au sein de l’industrie mobile. Les deux autres géants américains ont perdu quelques dixièmes de point mais contrairement à Microsoft, le système d’exploitation d’Apple a réalisé un véritable coup de maître lors du dernier trimestre avec un lancement réussi des iPhone 6 et une entrée fracassante sur le territoire chinois. Un mouvement qui pourrait éventuellement bousculer l’hégémonie d’Android et inverser les tendances en 2015.

Il reste à souligner les énormes disparités des versions, officielles ou largement modifiées, installées sur les objets Android. Sur le milliard de terminaux vendu, une large portion est tout à fait dépourvue de services Google et reste sujette à des piratages en tous genres. Un problème que l’entreprise tente de tacler avec Android One et des initiatives auprès des constructeurs pour alléger les couches propriétaires et accélérer les mises à jour.

Reste l’étonnant et inquiétant insuccès des smartphones sous Windows. Un troisième acteur de poids est pourtant largement le bienvenu pour maintenir une saine et salvatrice concurrence. Malgré un volume d’appareils en constante progression, Microsoft peine à accélérer cette croissance afin de se faire définitivement une place au soleil.