Présenté lors de la conférence de presse de Samsung, au CES, le SSD T1 se veut une alternative de luxe aux disques durs portables trop encombrants et souvent pas assez rapides.

ssd

Premier véritable disque dur de poche, le SSD T1 de Samsung ne pèse que quelques dizaines de grammes et affiche des dimensions plutôt surprenantes. Pas plus grand qu’une carte de crédit, il se glisse facilement en poche et se révèle être le parfait compromis entre un disque dur portable et une clé USB.

Lors de l’achat, le consommateur a le choix entre trois versions différentes, offrant respectivement 250 Go, 500 Go et 1 To d’espace de stockage. Vu les caractéristiques de ce SSD portable, il faut bien sûr compter sur un prix de vente largement supérieur aux disques durs portables traditionnels. L’offre démarre en effet à 187,5 euros pour le modèle 250 Go. Il faudra compter un peu plus de 600 euros pour faire l’acquisition du modèle offrant 1 To d’espace de stockage.

Bien sûr, les différences entre le disque dur portable classique (qui est généralement facturé entre 90 et 200 euros) et le SSD T1 ne s’arrêtent pas là.

On note tout d’abord la présence d’un port USB 3.0 qui permet un transfert ultra-rapide des données.

Ensuite, le SSD1 T1 se démarque des disques durs classiques au niveau de sa conception. Le SSD utilise en effet une technologie de stockage et de transfert différente, avec un stockage sur 32 couches et un système de transfert à deux vitesses, qui copie d’abord à très grande vitesse les données sur la première couche de stockage du SSD, puis transfère plus lentement les données vers les autres couches du SSD. Dans la pratique, on remarque donc qu’il est possible de transférer de vastes quantités de données en un temps record. Mais encore faut-il disposer d’un ordinateur ou d’une tablette équipée d’un port USB 3.0…

ssd2

Vient ensuite l’autre argument de vente du T1, son système de cryptage intégré, qui permet de protéger les données de l’utilisateur. Lors de l’installation, l’acheteur du T1 peut choisir un mot de passe qui protégera l’ensemble des données. Les données sont ensuite cryptées pour ne permettre qu’au créateur du mot de passe d’y accéder. Mais attention à ne pas oublier le mot de passe, car une fois les données cryptées, il est impossible de faire marche-arrière pour générer un nouveau mot de passe.

Absolument irréprochable au niveau de son fonctionnement, le T1 souffre néanmoins de deux défauts mineurs. Tout d’abord, le câble qui est livré avec le SSD ne mesure que quelques centimètres, ce qui signifie que si vous l’utilisez avec votre ordinateur fixe, l’esthétique sera sacrifiée au profit de l’aspect purement pratique, le SSD pendant au bout du micro-câble fourni avec l’appareil. Ensuite, il n’est pas toujours évident de faire reconnaître le SSD lors d’une première utilisation. Il vous faudra en effet chipoter durant plusieurs minutes pour trouver la méthode qui vous permettra de configurer le disque dur portable, tous les ordinateurs ne reconnaissant pas dès le premier contact le SSD de Samsung.

Conclusion

Beaucoup plus rapide qu’un disque dur portable traditionnel, le SSD T1 est un objet d’une efficacité redoutable pour les professionnels, qui l’utiliseront pour stocker leurs données à l’abri des regards indiscrets. Efficace, il a également le mérite d’être très discret et de se glisser facilement dans une poche. Son tarif très élevé le destine néanmoins à un public pour le moins élitiste.