Des chercheurs de Samsung Electronics ont pris sous leur aile un projet indépendant de casque capable de détecter les accidents vasculaires cérébraux (AVC) en surveillant les ondes du cerveau.

avc

Ce petit casque est équipé de capteurs qui transposent les données en algorithmes, permettant ainsi d’observer ses ondes cérébrales sur son smartphone, sa tablette ou son ordinateur pour se rassurer sur sa santé.

Ce projet, appelé Early Detection Sensor & Algorithm Package (EDSAP), vise à noter toutes les irrégularités en amont d’un accident vasculaire et à prendre toutes les précautions nécessaires pour l’éviter.

À première vue, ce gadget peut ressembler aux autres déjà sur le marché, qui font office de podomètre ou de cardiofréquencemètre. Mais ses fabricants tiennent à souligner que l’EDSAP est encore plus efficace que les appareils utilisés par les hôpitaux pour détecter les AVC, car il faut à ces derniers une quinzaine de minutes pour analyser les ondes cérébrales.

Samsung explique aussi que cet équipement est non seulement plus rapide que les appareils utilisés par les hôpitaux, mais que ses capteurs sont aussi plus précis, grâce à un matériau très conducteur, proche du caoutchouc, spécifiquement développé par l’équipe.

Ce nouveau matériau permettra par ailleurs de porter ces capteurs de façon plus discrète que le casque présenté en tant que prototype officiel. À terme, ils pourront prendre la forme de pinces à cheveux, lunettes ou n’importe quel type d’objet à porter sur la tête.

L’EDSAP est actuellement en cours de développement et le directeur de projet, Se-hoon Lim, a expliqué que son équipe prévoyait aussi de l’adapter au suivi cardiaque. Il n’a pas précisé de date de commercialisation.

AFP