Selon l’ONU, il y aurait aujourd’hui plus de trois milliards d’internautes à travers le monde.

 © AFP
© AFP

D’après un rapport de l’Union Internationale des Communications, communiqué par l’ONU, trois milliards de personnes à travers le monde seraient aujourd’hui connectées à l’Internet.

L’ONU, qui enregistre une croissance plus faible du taux de connections à travers le monde qu’au cours des années précédentes (seulement 6,6% en 2014), estime qu’environ 3 milliards d’êtres humains à travers le monde peuvent se connecter chaque jour à Internet grâce à une connexion fixe ou mobile.

Dans son rapport, l’Union Internationale des Communications indique que les plus gros freins à la connectivité restent la couverture 3G / 4G dans les zones reculées et le prix trop élevé des connexions Internet dans certaines régions du monde. Ainsi, 450 millions de personnes à travers le monde seraient toujours privées d’un accès à l’Internet mobile par manque de couverture, et la vaste majorité des populations vivant dans des régions reculées ou défavorisées ne pourraient accéder à l’Internet.

D’ici la fin de l’année 2014, 44% des ménages dans le monde auront un accès internet contre 40% fin 2013, et 30% fin 2000.

78% des ménages dans les pays développés ont un accès internet, contre 31% des ménages dans les pays en développement.

Les pays les plus “connectés” ne sont néanmoins pas forcément les plus grands. Selon l’Union internationale des télécommunications, certains pays d’Europe de l’Est et la Scandinavie se retrouvent en meilleure position dans le classement des pays les plus connectés que les Etats-Unis, la France ou la Belgique, qui occupe actuellement la 25ème position du classement.