Alain Crozier, le président de Microsoft France, a confirmé aux médias l’arrivée prochaine de Windows 9.

© AFP
© AFP

Contre toute attente, le président de Microsoft France aurait confirmé l’arrivée de Windows 9 aux médias français à l’occasion de la conférence de presse de la rentrée du groupe informatique américain. “L’année dernière, nous étions avec une version Windows 8, dans quelques jours, nous sortirons notre nouvel OS Windows 9” aurait-il déclaré, avant que l’un de ses collaborateurs n’apporte quelques précisions. Ainsi, le nom final de Windows 9 n’aurait pas encore été défini, et les employés de Microsoft continueraient de l’appeler Windows Threshold en interne.

Autre thématique intéressante soulevée lors de la conférence : la probable compatibilité de l’OS avec les systèmes low-cost, embarquant seulement 256 Mo de RAM. Une stratégie qui permettrait de faire baisser les prix des machines tournant sous Windows mais aussi de pousser davantage les utilisateurs à adopter le cloud de Microsoft, OneDrive.

Windows 9 succèderait à Windows 8, qui était sorti fin octobre 2012 et «réinventait» le logiciel vedette de Microsoft pour l’adapter aux écrans tactiles des tablettes et des smartphones avec notamment une série de gros boutons sur son écran d’accueil renvoyant à diverses applications.

Microsoft avait annoncé il y a six mois avoir franchi la barre des 200 millions de licences pour Windows 8, un nombre qui comprenait à la fois des mises à jour opérées directement par les consommateurs et des installations en usine par des fabricants de tablettes et de PC sur des appareils qui n’avaient donc pas forcément été vendus.

Selon les dernières rumeurs, Microsoft réfléchirait à proposer son nouvel OS gratuitement aux utilisateurs de Windows 8, même si officiellement, aucune information n’a filtré sur le sujet.

E.F. avec AFP.