Alors que les premiers modèles débutent leur commercialisation en Inde, certains industriels ont décidé également de fabriquer le smartphone des pays émergents.

androidone-launch
Les trois premiers appareils sous Android One

Mis au point par Micromax, Karbonn et Spice, avec les puces de MediaTek, les trois premiers téléphones du programme Android One sont aujourd’hui disponibles. Contre une centaine de dollars, ils offrent l’essentiel d’un dispositif d’entrée de gamme avec, tout de même, un grand écran tactile, de la place pour deux cartes SIM, une batterie amovible et la réception des ondes FM.

Les abonnés à l’opérateur Airtel disposeront de mises à jour logicielles gratuites via le réseau mobile lors des six premiers mois ainsi que 200 Mo pour télécharger des applications du Play Store. Une offre sans précédant dans les régions où les données 3G/4G restent un luxe.

De nouveaux acteurs ont rejoint le programme et non des moindres: Acer, Asus, Alcatel, HTC, Lenovo, Panasonic et Qualcomm (aux côtés d’Intex, Lava et Xolo). Cet arrivage enthousiasme Google et laisse entrevoir la production de modèles de qualité.