Amazon pousse son Fire Phone vers l’Europe

Nos voisins anglais et allemands auront le loisir, à partir du 30 septembre, de s’équiper du smartphone mis au point par le géant américain, avec l’envie de séduire les développeurs.

© DR
© DR

Alors qu’Amazon connaît un échec commercial évident sur son marché domestique, à tel point que le prix du Fire Phone a chuté à 99 cents avec un contrat de deux ans, l’entreprise va tenter l’aventure vers l’Allemagne et la Grande-Bretagne. L’ambition n’est pas uniquement de convaincre les consommateurs mais avant tout d’amener des éditeurs à publier leurs applications sur le kiosque applicatif maison.

Car, malgré les déboires de l’engin, la société se félicite d’en engouement de quelques marques américaines qui ont chargé leurs logiciels dans l’Amazon App Store. Un passage obligé pour ajouter de la valeur au Fire Phone qui est dépourvu du pourtant pléthorique Play Store de Google. La planète BlackBerry se réjouit d’une telle initiative puisque son système d’exploitation se prépare à accueillir ce catalogue qui s’enrichit de jour en jour. Si les développeurs allemands et anglais montrent quelque signe d’intérêt, le service ne peut que se bonifier.