Facebook a fait l’objet d’une nouvelle panne majeure la semaine dernière. Durant environ 30 minutes, le réseau social était complètement inaccessible outre-Atlantique. Il n’en fallait pas moins pour que des dizaines d’Américains appellent le 911 pour demander aux autorités quand le service serait à nouveau disponible…

© AFP
© AFP

Le sergent Brink, des forces de l’ordre de la ville de Los Angeles, a posté plusieurs messages la semaine dernière pour demander aux citoyens d’arrêter de contacter le 911 en cas de panne de Facebook. “S’il vous plait, arrêtez de nous appeler au sujet de la panne de Facebook, nous ne savons pas quand le réseau social sera à nouveau opérationnel” a-t-il indiqué dans un tweet.

Interrogé par plusieurs internautes, surpris de constater que certains citoyens appelaient le 911 en cas de panne sur le réseau social, le sergent Brink a expliqué que de nombreux appels étaient émis par les internautes, aussitôt que Facebook était inaccessible.

L’objectif du sergent n’était pas vraiment d’attirer l’attention des médias sur cette nouvelle tendance mais de libérer les lignes d’urgence pour permettre aux personnes réellement en danger de pouvoir contacter le 911. Débordés, les agents de police seraient aujourd’hui continuellement confrontés à la colère des internaute. Pour sensibiliser les internautes à la problématique, et au fait que contacter le 911 ne changera rien au problème, plusieurs services de police indiquent aujourd’hui régulièrement sur leur page Facebook ou Twitter que contacter le 911 en cas de panne sur Facebook ou Twitter ne fera pas cesser la panne plus rapidement…