Le géant américain a digéré l’échec de sa première expérience et proposera cette année une nouvelle interface de gestion de contenu sur les téléviseurs, basé sur la technologie Cast.

androidtv
Le succès sera-t-il au rendez-vous cette fois ?

Si Google TV symbolise parfaitement la possibilité pour Google de connaître un revers commercial, l’éclatant succès de la clé Chromecast a revitalisé les ambitions de l’entreprise dans le monde télévisé. Sony et Sharp lanceront cette année des dispositifs équipés de la plateforme Android TV dont la caractéristique principale est d’importer des jeux, des applications et du contenu du kiosque Google Play mais également d’une galaxie de services comme YouTube, Netflix, etc.

D’autres partenaires devraient sortir des boîtiers et des écrans compatibles mais le flou persiste sur la quantité et la qualité de ces fournisseurs. Peu de détails ont été dévoilés à propos des nouveautés qui pourraient enfin convaincre les consommateurs à opter pour un appareil Android TV plutôt qu’un autre, hormis l’intégration de Google Cast, la technologie qui permet l’envoi de contenu d’un smartphone vers le téléviseur.

On en parle sur le forum